30 février ASBL réagit

  • à la pénurie de places dans les institutions ;
  • à l’inadaptation de la prise en charge des personnes en situation de handicap ;
  • au manque d’alternatives en matière d’habitat pour les personnes fragilisées ;
  • aux orientations sociétales qui tendent à favoriser l’inclusion et l’accompagnement du projet de vie de chacun au sein de la collectivité ;
  • à la stigmatisation du handicap

30février ASBL agit pour assurer la qualité de vie d’adultes en situation de handicap mental.

30février ASBL oeuvre à la création d’un habitat inclusif solidaire.

ET CONCRÈTEMENT ?

Dans le quartier :

    • une colocation de cinq jeunes adultes en situation de handicap mental accompagnés par des professionnels en fonction de leurs besoins, envies et projet de vie,
    • un habitat intergénérationnel pour trois jeunes couples ou familles et trois seniors,
    • quelques maisons unifamiliales.

Tous ces habitants partagent des lieux dédiés à la rencontre et au partage au sein du quartier au cours de moments improvisés ou organisés, de projets co-imaginés.

La solidarité se manifeste au travers de la colocation, du coeur du quartier inclusif solidaire et dans l’ouverture au village qui accueille la quartier.

 

UN QUARTIER INCLUSIF SOLIDAIRE OFFRE DES AVANTAGES POUR TOUS

 

    • Il donne du sens aux activités de tous les jours
    • Il crée un lien dans la réciprocité des services
    • Il permet à chacun de se sentir utile en jouant un rôle dans la société
    • Il offre un savant équilibre entre vie privée et vie collective
    • Il permet à tous de connaître la satisfaction d’avoir un chez soi et de s’y sentir en sécurité grâce à la solidarité